Les 6 obstacles pour devenir une entreprise numérique

Devenir une entreprise numérique n’est pas seulement une question de technologie. Loin de là. Gartner identifie six obstacles qui freinent les entreprises dans cette difficile transformation.

Alors que les entreprises continuent leur transformation numérique, elles constatent que le numérique ne consiste pas seulement à acquérir et installer les technologies les plus récentes, elle nécessite également des changements importants dans la culture et les systèmes. Un sondage récent de Gartner montre que seul un petit nombre d’organisations ont réussi à étendre leurs initiatives numériques au-delà des étapes d’expérimentation et de pilotage.

« La réalité est que l’entreprise numérique exige des compétences, des méthodes de travail, des modèles organisationnels et même des cultures différents », commente Marcus Blosch, vice-président de la recherche chez Gartner. Changer une organisation conçue pour un monde structuré, ordonné et axé sur les processus vers un monde conçu pour les écosystèmes, l’adaptation, l’apprentissage et l’expérimentation est difficile : certaines organisations vont réussir ce changement, celles qui ne pourront pas changer deviendront obsolètes ».

Gartner a identifié six obstacles que les DSI doivent surmonter pour transformer leur organisation en une entreprise numérique.

1. Une culture résistante au changement

L’innovation numérique ne peut réussir que dans une culture de collaboration. Les collaborateurs doivent être capables de travailler indépendant des structures et d’explorer de nouvelles idées. En réalité, la plupart des organisations sont bloquées dans une culture de silos et de hiérarchies empêchant le changement.

« La culture d’entreprise n’est pas visible mais ses effets sont bien réels, considère Marcus Blosch. Le problème est que de nombreuses organisations ont développé une culture de la hiérarchie et des limités marquées entre les domaines de responsabilités. L’innovation numérique exige le contraire : des équipes collaboratives et autogérées qui ne craignent pas des résultats incertains. »

Les DSI visant à établir une culture numérique devraient commencer modestement : définir un état d’esprit numérique, constituer une équipe d’innovation numérique et la protéger du reste de l’organisation pour laisser la nouvelle culture se développer. Les liens entre l’innovation numérique et les équipes de base peuvent ensuite être utilisés pour étendre les nouvelles idées et diffuser la culture.

2. Partage d’informations et collaboration limités

Le manque de volonté de partager et de collaborer est un défi non seulement au niveau de l’écosystème mais aussi à l’intérieur de l’organisation. Les questions de propriété intellectuelle et de contrôle des processus, de l’information et des systèmes rendent les gens réticents à partager leurs connaissances. L’innovation numérique avec ses équipes collaboratives transversales est souvent très différente de ce à quoi les salariés sont habitués en ce qui concerne les fonctions et les hiérarchies – la résistance est inévitable.

Pour Gartner, il n’est pas nécessaire d’avoir tout le monde à bord dès le début : il faut trouver des zones où les intérêts se rencontrent et créer un point de départ. Le reste suivra.

3. L’entreprise n’est pas prête

De nombreux chefs d’entreprise sont pris par la publicité faite autour de l’entreprise numérique. Mais quand le DSI ou CDO veut démarrer le processus de transformation, l’entreprise n’a pas les compétences ou les ressources nécessaires.

Les DSI doivent se pencher sur la capacité numérique de l’organisation à vérifier que l’entreprise est prête sur le plan organisationnel et informatique. Il faut commencer avec les premiers adeptes avec la volonté et l’ouverture de changer et de tirer parti du numérique. Toutefois, il faut garder à l’esprit que le digital peut ne pas être pertinent pour certaines parties de l’entreprise

4. Le manque de compétences

La plupart des entreprises un modèle traditionnel – organisé en fonctions telles que l’informatique, les ventes et la chaîne d’approvisionnement et en grande partie axé sur les opérations. Le changement peut être lent dans ce type d’environnement.

L’innovation numérique exige qu’une organisation adopte une approche différente. Les personnes, les processus et la technologie se fondent pour créer de nouveaux modèles et services commerciaux. Les employés ont besoin de nouvelles compétences axées sur l’innovation, le changement et la créativité, ainsi que sur les nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle (IA) et l’Internet des objets (IoT).

Selon Gartner, il existe deux approches pour combler le manque de compétences. Dans les organisations plus petites ou plus innovantes, il est possible de redéfinir les rôles des individus afin d’inclure plus de compétences nécessaires pour soutenir le digital. Dans d’autres organisations, utiliser une approche bimodale prend tout son sens en créant un groupe séparé pour gérer l’innovation.

5. Les pratiques actuelles ne permettent aux compétences de se réaliser

Avoir les compétences est essentiel, et avoir les bonnes pratiques permet à ces compétences de travailler efficacement. Les processus traditionnels très structurés et lents ne fonctionnent pas pour le numérique. Il n’y a pas de modèles éprouvés à mettre en œuvre, et chaque organisation doit trouver les pratiques qui lui conviennent le mieux.

Pour Gartner, certaines entreprises peuvent adopter une approche basée sur la gestion des produits pour les innovations numériques car elle permet de multiples itérations. Les innovations opérationnelles peuvent suivre les approches habituelles jusqu’à ce que l’équipe numérique soit suffisamment qualifiée et expérimentée pour étendre sa portée et partager les pratiques apprises avec l’ensemble de l’organisation.

6. Le changement est difficile

Il est souvent techniquement difficile et coûteux de réaliser une transformation numérique. Développer des plateformes, changer la structure organisationnelle, créer un écosystème de partenaires – tout cela prend du temps, utilise des ressources et coûte de l’argent.

À long terme, les entreprises devraient renforcer les capacités organisationnelles qui simplifient et accélèrent les changements. Pour ce faire, ils devraient développer une stratégie basée sur une plate-forme qui prend en charge les principes de changement et de conception continus et ensuite innover sur cette plate-forme, permettant à de nouveaux services de tirer parti de la plate-forme et de ses principaux services.

Source: https://www.informatiquenews.fr/les-6-obstacles-pour-devenir-une-entreprise-numerique-57758